Haut

Poser 1 question

Pou du mouton

Les moutons et les chèvres attrapent des poux !

Comme les poux de chat, les poux de chien et les poux du cheval, les poux du mouton sont difficiles à éradiquer.

Mouton gratte tete barriere

Pou du mouton : quel type de poux ?

Il existe plusieurs types de poux que l'on peut retrouver sur les ovins et les caprins, comme :

  • le mélophagus ovinus appelé aussi le « faux pou du mouton »,
  • les poux piqueurs ou « pou du pied du mouton »,
  • les poux broyeurs ou mallophages.

Le faux pou du mouton

Le « faux pou du mouton » ou mélophagus ovinus est un parasite hématophage qui infeste les ovins, mais quelquefois les chèvres (caprins).

Ce parasite est néfaste et très fréquent chez le mouton.

  • Il est équipé de 4 pattes fortes pour rester accrocher dans la laine des moutons et de pièces buccales piqueuses.
  • Il mesure entre 5 mm voire 1 cm.
  • Il a un aspect velu et aplati dorso-ventralement.

Comment vit-il ?

Le faux pou du mouton adulte vit plusieurs mois. Il est peu mobile et se nourrit de sang.

  • On aperçoit le pou en écartant les morceaux de laine sur le dos des moutons et sous l'encolure.
  • La femelle produit des larves immobiles qui vont se transformer en pupes brunâtres qui adhèrent à la laine. Le stade pupal dure un mois.
  • Ils affaiblissent leur hôte et détériorent le cuir de l'animal.
  • Les poux sont beaucoup plus présents en hiver.

Quels sont les symptômes ?

Le faux pou de mouton provoque des irritations cutanées violentes et d'importantes démangeaisons, prurit et chute de la toison.

Il peut provoquer aussi de l'anémie et des retards de croissance chez les agneaux.

Pour se soulager de ces terribles démangeaisons, les moutons adultes peuvent se mettre sur le dos. Cependant, cette position est dangereuse, car elle peut entraîner la mort par compression des organes digestifs sur des animaux qui ne peuvent pas se relever.

Le faux pou de mouton est responsable d'un taux de mortalité des ovins adultes de 2 à 4 %.

Attention : le faux pou de mouton peut piquer l'homme.

Quel est le traitement ?

Le faux pou du mouton peut être traité de différentes façons, à savoir avec :

  • des produits pour éradiquer la gale, ils sont aussi actifs sur le faux pou du mouton,
  • l'avermectine est aussi efficace, sachant qu'il faut refaire le traitement après un mois, car la pupe (œuf) est insensible.

Dans tous les cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

Pou du mouton : les broyeurs et les piqueurs

Les parasites externes de la chèvre (caprin) sont de deux espèces différentes. Ils peuvent aussi infester les moutons.

Les poux piqueurs ou poux du pied du mouton

Ils sont de couleur brun foncé et se déplacent beaucoup moins vite que les poux broyeurs. On les retrouve généralement sur la partie inférieure des membres postérieurs ou sur la face de l'animal.

Ils se nourrissent de sang.

Les poux broyeurs ou mallophages

Les poux broyeurs sont plus fréquents et sont de couleur beige clair et très mobiles. Ils se nourrissent de débris cutanés en cisaillant la base des mèches de laine. Ces parasites vivent en colonies sur les flancs et le dos des moutons.

Ces deux espèces de poux survivent très peu de temps quand ils sont loin de leur hôte.

Quels sont les symptômes ?

  • Le pou broyeur crée de fortes démangeaisons (prurit) créant une perte importante de la toison.
  • Le pou piqueur ou « pou du pied du mouton » peut, quant à lui, provoquer de l'anémie, mais aussi des boiteries chez l'animal.

Quels sont les traitements ?

Pour éradiquer les poux broyeurs et les poux piqueurs, il existe différents traitements, à savoir :

  • pour les poux piqueurs  : une injection d'ivermectine ou doramectine ou autre dérivé sur le sujet infesté.
  • pour les poux broyeurs  : pour les éliminer, il faut appliquer des insecticides répétés à 7 jours d'intervalle pour tuer les poux, mais aussi les œufs. Les produits à appliquer sur le corps de l'animal ou par bain peuvent être à base d'organophosphorés et de pyréthrinoïdes.

Dans tous les cas, il est nécessaire de demander conseil à son vétérinaire.

Pou du mouton : autre traitement

Il est aussi indispensable de désinfecter la bergerie en pratiquant :

  • une pulvérisation à haute pression à l'eau bouillante des murs, du sol et des mangeoires,
  • il est vivement conseillé de compléter ce traitement par une pulvérisation insecticide.

Médicaments pouvant traiter cette maladie *

* Données indicatives. Consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5100 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Pou du mouton : infos et traitements des poux du mouton
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La santé & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la santé. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.